Quercy Blanc

Non loin de l’autoroute A20 (axe Paris-Toulouse), au cœur d’un triangle Cahors/Montauban/Agen, le Quercy blanc s’équilibre autour des deux bourgs principaux : Montcuq et Castelnau-Montratier.

cc quercy blanc

Ici, « on dirait le sud »

Non loin de l’autoroute A20 (axe Paris-Toulouse), au cœur d’un triangle Cahors/Montauban/Agen, le Quercy blanc s’équilibre autour des deux bourgs principaux éloignés de 19 km l’un de l’autre : Montcuq, ses remparts et ses ruelles étroites sur lequel veille le donjon ; et Castelnau-Montratier, bastide avec sa place à couverts, ses rues en damier et ses façades à pans de bois. Ils regroupent de nombreux commerces et services : maison de santé, cabinet médical, collèges, centres de loisirs, crèches, médiathèque et bibliothèques, sans oublier des marchés hebdomadaires très fréquentés et un secteur artisanal très développé…

La famille Croq fabrique des pâtes alimentaires bio
La famille Croq fabrique des pâtes alimentaires bio, photo Nelly Blaya / Département du Lot

 

Le territoire est riche d’opportunités grâce aux ateliers relais et à la zone d’activité de Peyrettes à Castelnau-Montratier qui favorisent l’implantation d’entreprises.

Ici, « on dirait le sud ». La célèbre chanson de Nino Ferrer colle bien à ce territoire. L’artiste, amoureux de la nature et des paysages du Quercy blanc, y avait acquis sa maison. Peut-être parce qu’ici « le temps dure longtemps, et la vie sûrement... ». 
Oui, il faut prendre le temps de découvrir ce décor harmonieux, minéral et végétal, parsemé de maisons en pierres blanches, à l'architecture authentique, où se reflète la lumière du soleil. Les toitures en tuiles canal sont à faible pente comme les collines environnantes. Pigeonniers, moulins à vent ou à eau, puits, grangettes, murets en pierre sèche, fontaines, caselles et lavoirs attestent d’un savoir-faire ancestral. 

Castelnau Montratier
Castelnau Montratier, photo Nelly Blaya / Département du Lot

 

Oui, il faut prendre le temps d’apprécier les produits de ce terroir. Le sol calcaire et les coteaux ensoleillés sont favorables à la culture de la vigne. Ici, on produit les vins des Coteaux du Quercy (VDQS) et de Cahors (AOC). Le melon du Quercy a aussi son Indication géographique protégée (IGP). Autant de signes officiels de qualité qui contribuent à la renommée du Lot. 

Vignoble coteau du Quercy
Vignoble des Coteaux du Quercy, photo Nelly Blaya / Département du Lot

 

Oui, il faut prendre le temps d’emprunter les chemins environnant, à pied, en VTT, à cheval (la course des 2 Jours de Montcuq est célèbre) où la terre qui affleure est de couleur craie. Le GR65 qui mène à Saint-Jacques-de-Compostelle passe par là depuis des siècles. 

Flaugnac
Le village perché de Flaugnac, photo Nelly Blaya / Département du Lot

 

Prendre le temps à la piscine à Castelnau-Montratier ou sur la plage du lac de Saint-Cernin où flotte le drapeau bleu, synonyme d’une eau de qualité. Prendre le temps de profiter de festivals à taille humaine (« La rue des enfants », dédié au spectacle vivant, ou  les chansons à texte à Montcuq) et de la vie associative (plus de 200 associations recensées).
Prendre le temps de vivre…

Montcuq, le lac de Saint Cernin
Montcuq, le lac de Saint Cernin, photo Nelly Blaya  et Anne Calvayrac / Département du Lot


Plus d'infos sur le Quercy blanc.

Ophrys araignée
Melon