lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, montcuq

Baptiste Luchez

« J’ai passé le premier confinement ici, dans une maison au milieu des vignes, avec un grand extérieur. Je pouvais sortir quand je voulais, sans croiser personne. Contrairement à beaucoup de monde, j’ai aimé cette période et je n’ai pas ressenti le manque de liberté ».

Originaire de Lille, Baptiste a élu domicile dans le Lot : il est non seulement tombé amoureux du cadre de vie, mais aussi d’une Lotoise !

Son installation dans le Lot
Baptiste a travaillé pendant plusieurs années dans l’entreprise familiale de bâtiment et rénovation à Lille, avant de devenir tatoueur à Genève. Il s’est installé dans le Lot en 2020, trois ans après ses parents, pour aider sa mère à finir les travaux de leur maison à Montcuq. Puis il a rencontré sa compagne, originaire du Lot, qui venait de s’y réinstaller : raison de plus pour rester ! 
« Je suis arrivé dans le Lot au moment de la crise sanitaire, et j’ai eu un déclic sur mon mode de vie. J’ai passé le premier confinement ici, dans une maison au milieu des vignes, avec un grand extérieur. Je pouvais sortir quand je voulais, sans croiser personne. Contrairement à beaucoup de monde, j’ai aimé cette période et je n’ai pas ressenti le manque de liberté ».

Baptiste et sa compagne habitent une commune de Labastide-Marnhac (à quinze minutes de Cahors). Pour trouver un logement, le bouche à oreille fonctionne très bien dans le Lot. « La sœur de ma compagne, qui a beaucoup de contacts, nous a permis de rencontrer les propriétaires d’une maison à louer ».

Son métier de passion
Baptiste a ouvert son salon de tatouage à Montcuq en septembre 2020. Il a suivi une formation d’arts appliqués, et a toujours aimé le dessin, la peinture et les tatouages (il possédait d’ailleurs de nombreux tatouages). Il n’avait jamais osé en vivre… Jusqu’au jour où ses amis lui ont offert une machine à tatouer pour son anniversaire. « Ça a été la révélation : j’avais enfin trouvé un moyen d’exprimer mon art et d’en vivre ! »

Fidèle à lui-même, Baptiste aime dessiner et peindre durant son temps libre. Il pratique également le judo au club de Lacapelle.

lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, montcuq
lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, montcuq

Une question ?

Un référent accueil vous répond

Contacter un référent

Posez votre question sur notre groupe Facebook

Rejoindre notre page

À voir également