Lionel Nicaud

Lionel Nicaud

« Vivre et travailler au pays en créant des emplois et de la valeur, c'est possible dans le Lot. »

La fibre lotoise pour travailler ici

Grâce à la fibre, cet ingénieur spécialisé dans la transition numérique peut envisager le télétravail tout en profitant d'un environnement humain et paysager de qualité, à Prayssac.

Le Lot n'est pas à la traîne. Des ingénieurs de haut-niveau peuvent s'y épanouir. C'est le cas de Lionel Nicaud, 34 ans, diplômé des Arts et Métiers. Un cursus achevé au Canada où ce Parisien d'origine a ensuite commencé sa carrière professionnelle avant de revenir en France.

Désormais salarié d'une société basée dans la capitale, spécialisée dans l'accompagnement de grands groupes qui veulent réussir leur transition numérique (« tant sur les plans technique que ceux de la stratégie et de l'organisation humaine », précise-t-il), Lionel s'est installé à Prayssac, dans la Vallée du Lot. La résultante d'un coup de foudre après des vacances en famille à Puy-l'Évêque quand il était ado, puis des étés passés comme saisonnier, toujours dans le même camping.

Comme ses parents qui ont choisi Prayssac pour leur retraite, Lionel a également franchi le pas. Et pas qu'un peu : non seulement il y a élu domicile, mais il s'y est forgé un solide réseau amical qui lui a valu d'abord d'intégrer le comité des fêtes puis, au printemps, d'y être élu conseiller municipal.

L'équilibre a été trouvé. Le télé-travail ne pose pas de souci (merci la fibre pour les vidéo-conférences!) et quand il le faut, il rejoint Paris ou d'autres métropoles via le train. De nuit, si possible, pour gagner du temps.

« Le Lot a tant d'atouts... »

Jeune homme brillant et pressé de savourer cette nouvelle vie, il est un parfait exemple de ce que le département peut offrir : un cadre de vie sans pareil, de la chaleur humaine, et des outils permettant de mener dans le même temps une vie professionnelle trépidante.

D'ailleurs, l'ingénieur est convaincu du potentiel économique de ce territoire. « Vivre et travailler au pays en créant des emplois et de la valeur, c'est possible dans le Lot. En travaillant ensemble, en déconcentrant certains services et centres de décision. »
Le défi est lancé.

Lionel Nicaud dans la forêt