lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, figeac

Paul Couderc

« Sachant que je bouge beaucoup, je n’avais pas envie d’aménager dans une grande ville. J’apprécie le calme et la nature du 46, j’ai tout ce dont j’ai besoin ici »

Paul a le Lot en cathéter ! Né dans le Gers, il a grandi à Lissac-et-Mouret (près de Figeac) dès l’âge de 2 ans. Il n’en est jamais reparti, et pour cause : quand il n’est pas en compétition aux quatre coins du monde, il n’a pas trouvé meilleur endroit pour se ressourcer. Témoignage de ce jeune sportif professionnel de 25 ans.

Un sportif de haut vol

Tombé dans la marmite du vélo à 10 ans, Paul a commencé le VTT au club de Figeac. Après plusieurs années de randonnées, il s’est essayé au VTT freestyle. Quézako ? Une discipline qui consiste à réaliser des sauts et des figures à partir de bosses en terre. Il a regardé des vidéos sur Internet et s’est entraîné sur une bosse créée par son père dans son jardin, puis sur des circuits partout en France. Outre ses participations à des compétitions amateurs, il est rapidement passé professionnel de VTT slopestyle et freeride. Il pratique le vélo au moins 3h par jour, et l’entraînement paye. Il a concouru au Freeride Mountain Bike World Tour, au Crankworx World Tour, aux Diamond Series : des compétitions d’envergure internationale qui réunissent les douze meilleurs de cette discipline. Il possède un impressionnant palmarès : triple champion de France de VTT slopestyle et sixième au rang mondial. Titulaire d’une licence STAPS management du sport, il se réjouit de vivre aujourd’hui de sa passion. Il a même créé un terrain avec des infrastructures adaptées près de Figeac. En dehors des compétitions, Paul invente des figures inédites qu’il filme et publie sur Internet.

Son installation dans le Lot

Propriétaire d’une maison à Figeac depuis deux ans, Paul ne se voyait pas vivre ailleurs que dans le département du Lot. « Sachant que je bouge beaucoup, je n’avais pas envie d’aménager dans une grande ville. J’apprécie le calme et la nature du 46, j’ai tout ce dont j’ai besoin ici : mon terrain d’entraînement qui va bien, ma famille dont je suis très proche... J’ai refusé plusieurs opportunités pour ne pas changer de région ».

Paul a plus d’une passion dans la vie. Il aime pêcher, en particulier la truite, voyager et se balader. En effet, le Lot représente un terrain de jeu extraordinaire pour les activités de plein air. De la Vallée du Lot à celle de la Dordogne, en passant par les villes alentours (Cahors, Gourdon, Montcuq), pas le temps de s’ennuyer !

lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, figeac

Une question ?

Un référent accueil vous répond

Contacter un référent

Posez votre question sur notre groupe Facebook

Rejoindre notre page

À voir également